FACTATORYroger

undefinedRéalisé au moyen de containers industriels acier, le projet propose une somme d'espaces destinés aux artistes et aux galeries pour la réalisation de pièces ou leur monstration.
Ces locaux sont mis à disposition ou loués à des artistes pour de courtes durées (1 à 3 mois) engendrant une activité quotidienne du lieu et du quartier. D'autres acteurs de la vie culturelle peuvent accèder à ces espaces pour
organiser des manifestations spécifiques (Résonance aux Biennales, 8 décembre, Nuits Sonores  etc...).
Dans sa version minimale, le projet est composé de 15 "containers-ateliers" de 12m² chacun, dont 9 à ouvertures latérales et 6 à ouvertures opposées, déservis par des terrasses coursives -complété par les points d'eau- servant également d'espaces de production.Un 16ième container appelé "cantine" offre les services principaux d'une cuisine et permet d'organiser des vernissages tout en favorisant d'éventuelles activités de quartier. Un bloc sanitaire y est adjoint.
On peut envisager des versions plus sophistiquées avec planchers et cloisons amovibles de manière à créer des espaces plus larges et/ou plus hauts. Un des containers serait alors affecté au stockage des accessoires : escaliers, garde-corps etc...
L'estimation financière montre que le le seuil de rentabilité du projet sur trois ans, avec un taux de remplissage de 60%, peut être atteint sur une base de de loyer de 100 à 150 euros par mois pour 1 "atelier". Ce prix peut encore être minoré en utilisant des containers dits "dernier voyage" (mais dans ce cas aucune revente à terme des modules ne serait possible).

 

undefined

undefined

undefined